MERCREDI 15 MARS : ON MANIFESTE TOUJOURS DANS LA DRÔME !

Cette huitième journée d’action a encore vu des milliers de manifestants dans les rues, malgré la fatigue et le poids des journées de grève. Après la baisse de samedi dernier, on assiste à un rebond global de participation. Mais la détermination est toujours intacte : Macron doit retirer sa réforme.

  • Die : 200 manifestants
  • Nyons : 200
  • Crest : 250
  • Romans : 500
  • Montélimar : 4 000
  • Valence : 10 000

Le parcours législatif de la réforme se poursuit : la Commission Mixte Paritaire s’est mise d’accord sur un texte qui sera présenté demain au vote du Sénat et de l’Assemblée. Le scrutin sera peut-être remplacé par un recours au 49-3 ! 

La démocratie sociale doit continue à s’exprimer face à la surdité du gouvernement enfermé dans sa logique oligarchique et néo-libérale. On continue donc le jeudi 16 mars.

Le SNES-FSU Drôme appelle donc l’ensemble des personnels à être en grève jeudi 16 mars en investissant toutes les initiatives sectorielles, interprofessionnelles ou citoyennes (rassemblement devant les mairies, sur les places publiques, blocages…).

Voici les RDV en attendant la prochaine intervention de l’Intersyndicale.

16 MARS : LES RENDEZ-VOUS DANS LA DRÔME

ROMANS
7h30, devant le lycée Triboulet
 9h30, Maison des syndicats
11h30, rond point du Pont-Neuf à Romans (concert de casseroles)

14h, rassemblement devant la permanence de la députée Anthoine (parking super U)

CREST
10h30 & 17h30, rond-point de casino

MONTÉLIMAR
7h, blocage des lycées les Catalins, Alain Borne et Gustave Jaume
De 7h à 9h, piquet de grève à la centrale de Cruas
18h au théâtre, rassemblement


VALENCE
8h, parking Sernam avec les cheminots
14h, rassemblement devant le local de la députée Clapot puis cortège jusqu’à la préfecture
CP-15mars23-déf2

11 MARS : LE PRÉSIDENT MÉPRISE LA RUE ? LES OPPOSANTS CONTINUENT !

Ce samedi 11 mars, les manifestations dans la Drôme ont réuni encore des milliers de manifestants. Si la participation était moins forte, la persistance de la mobilisation montre la détermination des opposants à la réforme Borne-Macron.
Les chiffres restent importants pour cette 7ème journée :

  • Montélimar : 5 000 manifestants
  • Valence : 5 000

La FSU en tête du cortège à Valence a animé le défilé de façon dynamique : le groupe de Rosies, toujours plus fourni, a donné le rythme et les slogans ont résonné continûment.

La fin de non-recevoir du Président à la demande de l’intersyndicale constitue une marque supplémentaire de mépris et de provocation. Si l’on ajoute la procédure de vote accélérée au Sénat et le possible recours au 49-3, le Gouvernement alimente la colère des manifestants et joue avec le feu.

On ne lâche rien : cette réforme est rejetée par la majorité des Français. On ne s’arrête pas en chemin, on intensifie la mobilisation par la grève reconductible et les actions en continu.

Le Président doit écouter la rue et retirer sa réforme ! Le mercredi 15, on continue !

MANIFESTATIONS MERCREDI 15 MARS :
CREST : 10h, Médiathèque (AG 9h à la Gare) 
ROMANS : 10 h, Place Jules Nadi
NYONS : 10h, Sous-préfecture
MONTÉLIMAR : 14h, Place du Théâtre
VALENCE : 14h30, Champ de Mars
ou Pont Mistral (côté  Drôme)

RETRAITES : TOUS LES JOURS, ON CONTINUE

Dans l’Education comme dans tous les autres secteurs, la bataille contre la réforme des retraites se vit désormais au quotidien.

Jeudi 9 mars, de nombreuses actions ont eu lieu dans la Drôme.

Des établissements scolaires ont été bloqués :

  • lycée Armorin à Crest, 
  • lycée les Catalins à Montélimar,
  • lycée Alain Borne.

Des enseignants ont rejoint le piquet de grève des salariés d’ENEDIS à Valence et d’autres sont allés à la rencontre des étudiants et lycéens à Briffaut et à Latour Maubourg.

Les plus audacieux parvenaient même à s’inviter sur la ligne d’arrivée de la course cycliste Paris – Nice !

Voir les photos ci-contre et lire l’article sur le site du Dauphiné.

Blocage lycée Armorin – 9 mars 2023

Lycée du Dauphine (Romans) en grève reconductible

Ne manquez pas les rendez-vous du vendredi 10 mars :

CREST :
7h : reconduction blocage lycée Armorin / 17h : tractage Rond Point Casino
ROMANS :
         12h : tractage Rond point devant le lycée Triboulet / 17h : rassemblement à la Gare
VALENCE :

10h : AG maison des syndicats / 17h : tractage rond point KFC
ST PAUL 3 CHATEAUX
:
Dès 6h, appel au blocage du Tricastin

Sans oublier les manifestations du samedi 11 mars :

MANIFESTATIONS SAMEDI 11 MARS :
NYONS : 10h, Sous-préfecture
MONTÉLIMAR : 14h, Rond-point du soleil levant
VALENCE : 10h30, Champ de Mars

7 MARS  : UNE MOBILISATION HISTORIQUE

Dans la Drôme, le pari de l’intersyndicale a été tenu : les manifestations ont été fournies et ont rassemblé de nombreux et nombreuses Drômoises. À l’image des précédentes, elles ont réuni tous les âges, toutes les catégories de travailleurs du Public et du Privé. La diversité présente dans les cortèges témoigne de l’enracinement de la contestation et de l’opposition à la réforme Borne-Macron.

Le discours gouvernemental ne peut plus invoquer aujourd’hui la méconnaissance de son projet ou la “grogne”. Tous les manifestants savent pourquoi ils sont dans la rue et pourquoi les arguments gouvernementaux ne convainquent pas, après tant de mensonges colportées de façon éhontée.

  • Die : 500 manifestants
  • Nyons : 800
  • Romans : 900
  • Montélimar : 6 000
  • Valence : 22 000

Forts de ce succès populaire, le Snes et la FSU appellent à reconduire la grève partout où c’est possible et à rejoindre les AG ou rassemblements prévus .

Réunie le 7 mars au soir, l’Intersyndicale nationale “soutient et encourage tous les secteurs professionnels à poursuivre et amplifier le mouvement” (voir communiqué en fin d’article).

Elle appelle à se “saisir du 8 mars pour pointer la détérioration particulière de la situation des femmes avec ce projet de réforme”.

NYONS : de 14h30 à 16h, à côté de l’Office du tourisme
Rassemblement, les Femmes seront à l’honneur !
MONTÉLIMAR : 14h à la Gare
           Prise de parole unitaire à plusieurs voix et chorégraphie des Rosies
VALENCE : 18h30, Champ de Mars
Chorégraphie des Rosies puis Retraite aux flambeaux dans les rues piétonnes

Préparez vos costumes de Rosies (bleu de travail et foulard rouge). Et pour répéter “Women on fire” et “Stop patriarcat”, suivez le lien : https://france.attac.org/se-mobiliser/retraites-pour-le-droit-a-une-retraite-digne-et-heureuse/article/les-rosies-le-retour-kit-de-mobilisation

RENDEZ-VOUS DU 9 MARS :

  • Valence : 10h à la maison des syndicats de Valence pour organiser des actions (blocages, rassemblements médiatisés …) ;
  • Montélimar : 7h au lycée des Catalins à Montélimar ;
  • Crest : 7h au lycée Armorin de Crest puis AG à 9h à la gare ;
  • Romans : 7h30 au lycée du Dauphiné à Romans.

Le rendez-vous est aussi donné aux jeunes. Lycéen.nes et étudiant.es sont aussi une cible perpétuelle des politiques néo-libérales.

Enfin, l’Intersyndicale appelle d’ores et déjà d’une nouvelle mobilisation interprofessionnelle :

MANIFESTATIONS SAMEDI 11 MARS :
NYONS : 10h, Sous-préfecture
MONTÉLIMAR : 14h, Rond-point du soleil levant
VALENCE : 10h30, Champ de Mars
cp_intersyndicale_nationale_du_7_mars_-1

RETRAITES : MARDI 7 MARS, TOUT S’ARRÊTE

Depuis le 19 janvier, plus d’un million de personnes ont signé la pétition intersyndicale et des millions de manifestant-es qui ont montré leur opposition à la réforme des retraites. Face à la force de la mobilisation contre cette réforme brutale et injuste, le gouvernement est de plus en plus fébrile. L’intersyndicale interprofessionnelle appelle à durcir le mouvement de grève en mettant la France à l’arrêt le 7 mars, pour montrer notre détermination : c’est par le nombre dans la grève et dans la rue que nous avons affaibli le gouvernement, c’est aussi par le nombre dans les mobilisations à partir du 7 mars que nous gagnerons.

Dans l’Éducation, l’intersyndicale appelle à la grève totale pour que les collèges et lycées soient fermés.

7 MARS : LES RENDEZ-VOUS DANS LA DRÔME

NYONS : Manifestation 10h, Sous-préfecture
Départ en covoiturage pour la manifestation de Montélimar

ROMANS : Manifestation 10h, Kiosque place Jules Nadi
AG en fin de manifestation
 À 9h, préparation de la chorégraphie des « Rosies » (contact Fanette : 06 73 76 99 44)


CREST : Manifestation 10h, lycée Armorin
AG 9h, lycée Armorin

DIE : Manifestation 11h, Place de la République

MONTÉLIMAR : Manifestation 14h, Rond-point du soleil levant (zone commerciale sud)
AG 10h, lycée les Catalins
AG 18h au Théâtre puis soirée festive

VALENCE : Manifestation 14h30, Champ de Mars
AG 10h30, lycée Camille Vernet (salle polyvalente)

ST VALLIER : AG 10h, Maison des associations ANNULÉE

PIERRELATTE : AG 10 h, Salle de l’Envol

Pour préparer le 7 mars : 

  • ROMANS :
    • Vendredi 3 mars de 12h30 à 13h30 au Rond-point de l’Europe :
      La FSU Romans et CGT Educ’Action 26 organisent un pique-nique avec distribution de tracts pour les manifestations des 7 et 8 mars et la signature de la pétition intersyndicale.
    • Samedi 4/03 de 10h à 12h au rond-point du Mc Do – Distribution intersyndicale de tracts.
    • Lundi 6/03 à 20h au PasSage, 8 place fontaine couverte :

PROJECTIONS de « Une histoire de la grève générale », d’O. Azam et L. Guillot
ET « Nous ne sommes rien, soyons tout », de Baya Bellanger.
En partenariat avec les Mutins de Pangée, pour nous rassembler, discuter, penser la suite, nous organiser
et exprimer notre solidarité au mouvement de grève : entrée libre et dons entièrement versés aux caisses de grève.

  • MONTÉLIMAR : Samedi 4 mars à 13h30, 47 route d’Espeluche – Opération affichage.
  • CREST : Samedi 4 mars à 10h devant la mairie (côté rue piétonne) – Distribution intersyndicale de tracts.
Le 7, tout s’arrête !
Le 8, pour la Journée internationale de lutte pour les droits des Femmes, on continue.
8 MARS : LES RENDEZ-VOUS DANS LA DRÔME

MONTÉLIMAR : 14h devant la gare
Prises de parole, chorégraphies puis retraite aux flambeaux vers les 19h30

VALENCE : 18h30, Champ de Mars
Prise de parole unitaire à plusieurs voix puis manifestation avec chorégraphie des Rosies
Dans_laction-pour-le_8-AS

JEUDI 16 FÉVRIER : PREMIÈRE MARCHE VERS LE RENDEZ-VOUS DU 7 MARS !

Les manifestations de ce jeudi 16 février ont une fois de plus confirmé que la détermination des opposants à la réforme des retraites ne s’émousse pas. Cette journée, conçue comme une transition vers le 7 mars, a logiquement connu une baisse du taux de grévistes et du nombre de manifestants.

Les chiffres de manifestants restent cependant élevés :

  • 100 à Nyons
  • 300 à Romans
  • 3 000 à Montélimar
  • 10 000 à Valence.

Ce léger reflux ne signifie aucunement un essoufflement : la détermination des manifestants reste entière ; l’intersyndicale nationale unanime appelle à “mettre la France à l’arrêt” le 7 mars. Deux éléments fondamentaux pour organiser le prochain rendez-vous. Donc on ne lâche rien !

Le contexte politique est favorable aussi aux opposants : la majorité est clairement fragilisée par une mobilisation exemplaire qui irrigue tout le pays et se caractérise par sa diversité. Jamais le slogan “Privé, Public, même combat” n’a résonné aussi juste !

Les tenants de la réforme sont déstabilisés par le rejet de l’article 2 à l’Assemblée : exit l’index seniors ! Ils sont aussi déstabilisés par la révélation de l’intox orchestrée par Lemaire, Chiappa, Attal : il n’y a pas de pension minimale à 1 200 euros, comme a dû l’admettre Dussopt au micro de France Inter. Quant au bricolage concernant les carrières longues, il témoigne de la fébrilité du gouvernement qui peine à trouver des arguments. Personne n’est capable d’expliquer ou de comprendre le décalage de départ en retraite selon les années paires ou impaires (sic) !

Préparons donc collectivement le rebond du 7 mars ! Toutes les initiatives pour mobiliser seront bonnes : heures syndicales dès la rentrée, retraites aux flambeaux, interpellation des députées, happenings festifs . Mettons-nous en ordre de marche, relevons le défi !

Mettons-nous en ordre de marche, relevons le défi !

MARDI 7 MARS
LA FRANCE À L’ARRÊT
GRÈVE ET MANIFESTATIONS